Coulisses de newsletters

Les coulisses de la newsletter de Pose ta Dem’

By 18/11/2019 No Comments
newsletter pose ta dem

« J’ai choisi de créer une 2ème newsletter hebdomadaire pour continuer d’écrire personnellement à mes abonnés »

Charlotte Appietto a crée Pose ta Dem’ au début de l’année 2018, qui rassemble chaque jour 3000 futurs démissionnaires.
En plus d’un blog riche en contenu, Pose ta Dem’ propose des coachings, des formations en ligne et organise des événements sur le thème de la reconversion professionnelle.

En 1 an, elle a connu une forte croissance passant d’un modèle solo à une équipe composée de 5 personnes.

Même si Charlotte s’est toujours présentée comme fondatrice de Pose ta Dem’, pour que la marque ne dépende pas de son nom, il n’empêche que c’est elle qui a démarré le site, la communauté et donc la newsletter.

Alors, quand une entreprise grandit aussi vite, comment faire évoluer sa newsletter?

Charlotte nous parle ici de son expérience, avec l’énergie et le sourire qu’on lui connaît!

Avant d’envoyer ta première newsletter, comment as-tu constitué ta mailing list?

J’avais ouvert une liste email avant le lancement du site Pose ta Dem’. J’avais fait une enquête sur ma thématique en proposant aux gens de laisser leur mail pour être informé de la mise en ligne du site.

J’avais également publié une landing page sur WordPress pour enregistrer des préinscriptions.

C’est ce qui m’a permis de communiquer au début. J’ai envoyé la toute première newsletter au lancement du site.

Combien d’adresses mail as-tu réussi à collecter de cette façon?

J’ai démarré avec environ 500 personnes pour le lancement! Deux ans après, j’arrive à 5000 abonnés.

J’avais communiqué auprès de mon réseau. Dans mon entourage, de nombreux amis et anciens collègues sont concernés par le manque de sens et les “bullshit jobs”.

J’ai aussi beaucoup utilisé LinkedIn. En tant qu’ancienne RH, j’avais naturellement tendance à utiliser mon profil LinkedIn pour communiquer et ça m’a bien aidée au démarrage de l’enquête.

Lorsque j’ai publié le post annonçant la mise en ligne de mon site, j’ai enregistré 11.000 visiteurs au cours de la première semaine.

Avec une telle croissance, as-tu eu besoin de modifier ta ligne éditoriale pour t’adapter aux attentes de tes abonnés?

Non, la structure est restée sensiblement la même et la newsletter n’est jamais descendue sous les 30% de taux d’ouverture.

Des petites choses ont évolué : j’ai ajouté une rubrique question-réponse lorsque je reçois des questions qui peuvent intéresser tout le monde, j’ai modifié le footer en ajoutant les programmes en cours, et je partage parfois le lancement d’un projet d’un membre de la communauté.

Je suis aussi passée du vouvoiement au tutoiement. Au début, j’utilisais le “vous” en m’adressant à tous les abonnés. Mais mon site s’appelle “Pose ta Dem’”, alors pour être cohérente, je suis passée au “tu”.

En revanche, au printemps, j’ai ajouté un mail chaque dimanche.
En décembre 2018, je m’étais lancée le défi d’écrire un mail inspirationnel par jour pour le Calendrier de l’Avent. Ça avait très bien marché et on m’en parlait encore quelques mois plus tard.

J’ai senti qu’il y avait une demande de la part de mes abonnés et j’avais moi aussi besoin de leur écrire personnellement.
En 1 an, Pose ta Dem’ avait bien grandi. J’avais commencé à confier toute la partie contenu à mon assistante communication et le site accueillait beaucoup d’articles invités.
Je ne faisais presque plus d’articles moi-même et j’avais le sentiment que ça manquait.

Je suis partie sur ce format chronique avec un texte plus libre et ça plaît puisque le taux d’ouverture est au-dessus des 40%.
Le taux de clic est bon également. Je ne mets qu’un lien en fin de mail en cohérence avec le contenu.

Avec 2 newsletters hebdomadaires à rédiger, comment t’organises-tu avec ton équipe?

La newsletter du mardi est préparée par mon assistante Marine en fin de semaine selon un calendrier éditorial absolument pas figé.

On tient à rester à l’écoute de la communauté et à proposer des articles en lien avec l’actualité. Je la relis le lundi et j’ajuste l’introduction si besoin selon les événements récents.

En revanche, c’est moi qui écris intégralement celle du dimanche. Je n’ai pas de calendrier éditorial parce que je fonctionne vraiment à l’inspiration du moment.

Parfois c’est du last minute! Dans l’urgence, il y a un truc qui se passe. Quand tu n’as pas le choix, tu trouves des ressources insoupçonnées.
Ce côté spontané, je tiens à le garder.

Quand j’ai des idées qui me viennent, j’écris un draft dans Mailchimp, quitte à les utiliser beaucoup plus tard.
En revanche, ça me rassure. Je sais que si un jour je suis coincée, j’ai ces sujets-là en stock.

Lorsque j’ai réfléchi à lancer la newsletter du dimanche, j’ai hésité à en écrire une quotidienne.
Je lis quelques newsletters quotidiennes d’autres créateurs de contenu, c’est un rendez-vous que j’apprécie et cela garantit une liste d’abonnés qualifiés prêts à lire chaque jour.
Mais ce n’est pas fait pour moi, ce serait une charge mentale trop importante.

J’ai pris plaisir à faire le Calendrier de l’Avent en décembre, mais entre les clients, les formations et le développement de l’entreprise, c’était sport! Pour des échanges réguliers et directs avec ma communauté, je privilégie le groupe privé Facebook.

De plus, avoir 2 newsletters me donne aussi 2 occasions naturelles de parler de mes offres en cours!

Comment gères-tu les désinscriptions?

Ah ça ne fait jamais plaisir! Même si j’en ai peu, je cherche toujours à en comprendre la raison.

Mais c’est aussi la limite de Mailchimp, que j’utilise aujourd’hui. Lorsque Pose ta Dem’ a commencé, c’était un outil facile d’accès, qui répondait à mes besoins. Aujourd’hui l’entreprise s’est développée et j’ai besoin d’analyses plus fines pour comprendre le parcours de mes abonnés et construire des séquences de mails efficaces.

C’est le chantier de fin d’année!

Enfin, quelles newsletters recommanderais-tu?

Danilo Duchesnes : https://daniloduchesnes.com/
Alexis Minchella : https://alexisminchella.com/
Mark Manson : https://markmanson.net/
Russell Brunson : http://www.russellbrunson.com/hi
Scott Oldford : https://scottoldford.com/
Livementor : https://www.livementor.com/newsletter-livementor/


Ce qu’il faut retenir

  • Un calendrier éditorial oui, mais pas figé! Restez à l’écoute de votre audience et collez à l’actualité. Gardez votre spontanéité!
  • Soyez ambitieux, mais faites simple au début en choisissant des outils faciles d’accès. Le choix de votre solution d’emailing se fait selon le type de business que vous développez et selon vos besoins du moment.
  • Quand vous démarrez une activité en votre nom et que votre image est étroitement associée à celle de l’entreprise, gardez en tête que vos premiers abonnés ont pris l’habitude que vous leur parliez et prévoyez des temps d’échange avec eux.

Pour vous abonner à la newsletter de Pose ta Dem’, c’est par ici : https://posetadem.us17.list-manage.com/subscribe?u=d685cd0cff4a9c93e7a7c353a&id=22ff187293


Votre souhaitez transformer votre newsletter en un outil remarquable?
Je vous propose une solution toute simple et personnalisée!