Marion Darras

26/05/2021

Le métier de copywriter expliqué à ma mamie

Le métier de copywriter expliqué à ma mamie

Je sais pas toi, mais quand je regarde les choses de loin, j’ai le sentiment que beaucoup résument le copywriting à une presta de rédaction web, mais payée plus cher. Comme si le métier de copywriter était réservé à une élite.
Tu sais, le fameux : « Je ne m’abaisse pas à faire de la rédaction web, je suis copywriter moi. »

Une jolie querelle entre-soi finalement, qui n’aide pas à valoriser notre métier. En d’autres termes : on s’en fout pas mal de ce débat.

Pour moi, tu as les métiers de la rédaction et, au sein de ce domaine, chacun sa spécialité. La rédaction web en est une. Le copywriting en est une autre.
Le rédacteur web a d’abord un but informatif.
Le copywriter utilise des techniques d’écriture pour générer des ventes, favoriser la conversion, fidéliser une audience. Il travaille l’image de marque de l’entreprise en créant des contenus à « personnalité ». 
C’est très schématique, mais voilà l’idée.

C’est plus clair pour toi ? Non ?… Alors imagine pour ma mamie. Je crois qu’elle m’aurait bien vu violoniste.
Finalement, j’exerce le genre de métier qui laisse un blanc quand, en soirée, on te demande ce que tu fais comme job.

Ma mamie ne m’a jamais questionnée sur mon métier, mais si elle l’avait fait, je te parie que notre conversation aurait ressemblé à ça.

💬  Tiens, tu es venue boire ton thé à “L’ Aigle dans l’Orne”!

C’est là où j’ai grandi. Ma mamie dit tout le temps ça en se mettant les mains sur le ventre. Enfin, elle, elle dit “L’ Aig’ dans l’Orne” 🤫

💬  Alors c’est quoi maintenant ton métier? Ta mère m’a dit mais je n’ai rien compris.

Ça s’appelle copywriter. Mais mamie, le mot exact on s’en fiche, ce n’est qu’un mot. Pour faire simple, j’écris des textes de vente pour les entreprises.

💬  Tu fais des pubs alors?

En quelque sorte. Je travaille sur des textes publiés sur internet. Sur internet, tu vas être attirée par de belles images, mais si les textes manquent de vie, tu n’auras pas envie de t’attarder.
Je te donne un exemple : e
st-ce que ça t’arrive d’aller sur un site internet pour trouver quelque chose, et de fermer tout de suite le site parce que tu n’y comprends rien?

💬  Ah oui! Il faut fouiller, ou alors on veut me vendre tout un tas de machins.

Voilà. Eh bien mon travail c’est d’écrire des textes que tu as envie de lire jusqu’au bout.
Parce que tu les trouves sympas ou qu’ils te font marrer.
Parce que tu les trouves intéressants, qu’ils répondent à tes questions.
Et comme tu vas aimer ce que tu lis, tu auras envie d’en lire plus, et régulièrement.

Pour faire ça, je me mets dans les chaussures de mes clients. Je leur pose plein de questions, beaucoup, pour être capable d’écrire comme eux. Quand mes clients me disent des trucs comme « C’est quand même ultra déconcertant : j’ai vraiment l’impression que c’est moi qui parle”, je suis super contente, parce que ça veut dire que j’ai rempli la première partie de ma mission.

Mon travail de copywriting augmente d’environ 5% le chiffre d’affaires des entreprises pour lesquelles je travaille.
Sans nouvelle action de communication ou de marketing.
Sans payer de pub.
Juste en écrivant différemment.

💬  Et tous les mails avec des promos, tu fais ça aussi ?

Je fais des mails oui, mais pas comme ceux qui t’énervent. Ces mails-là, ils sont envoyés à des milliers de personnes et si tu en as 10 qui achètent, les entreprises sont contentes. Moi je travaille à plus petite échelle. Ça sert à rien d’envoyer un mail si tu n’es pas sûr·e qu’il soit lu. C’est du gâchis.

Je fais des mails pour que tu apprécies une entreprise, comme ce que je viens de t’expliquer. Je fais aussi des mails de vente pour promouvoir un produit ou un service.

En fait, une grosse partie de mon travail, c’est créer un attachement entre mes clients (les entreprises) et les gens qui les suivent sur internet. Un peu comme toi tu es attaché·e à Intermarché et à ton boulanger.

💬 Bah c’est bien ma fille.

Ma mamie dit tout le temps ça aussi quand on a fini une discussion.

lire les autres articles de la catégorie :

MA NEWSLETTER

Tu vas aimer le lundi matin !

Reçois chaque lundi des conseils pour rédiger des contenus de haut vol.

Adresse e-mail non valide

2 Commentaires

  1. Robin

    Bonjour Marion
    J’ai lu ton texte très attachant effectivement pour expliquer ton métier, parce que je reflechies à une reconversion et un de tes collègues propose un webminaire sur le sujet, bon j’aime écrire, donner envie de decouvrir , créer du lien, toutefois la vente n’est pas mon point fort😏

    Réponse
    • Marion

      Bonjour Patricia! Merci pour ton retour! Aimer écrire est en effet un atout pour être copywriter, mais je dirais que ce métier repose surtout sur une écoute et une compréhension de l’Autre. Beaucoup d’empathie, pour choisir les mots qui résonneront chez le lecteur. Et, surtout, de la sincérité.
      La vente comporte son lot de clichés qui lui donnent une connotation négative. La vente n’est en fait rien d’autre qu’une discussion entre 2 personnes. L’une a une difficulté à résoudre, l’autre peut potentiellement y répondre avec les offres ou les services qu’elle propose. Dans un échange commercial, le but n’est pas de vendre, le but est de comprendre de quoi la personne a besoin. J’avais moi aussi une vision de la vente et du commercial négative, mais lorsque j’ai compris ça, j’ai fait un bond en avant!

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *