Analyse de newsletters

Comment utiliser sa newsletter pour fidéliser ses clients ? L’exemple de l’office de tourisme de Tignes

By 07/05/2020 No Comments
newsletter-tignes

Les 12 spams quotidiens douteux cherchant à nous vendre médicaments, assurances, masques ou rencontres hasardeuses, ne vont pas aider à redorer l’image des newsletters…

Mais au milieu de tous ces « Pfff, ça me saoûle ça, pourquoi ça tombe pas directement dans les spams ?! », j’ai eu l’heureuse surprise de découvrir une newsletter très sympa : celle de l’office de tourisme de Tignes.

Des messages cohérents avec l’image de la station

Je ne sais pas si tu as déjà eu l’occasion d’aller à Tignes en été.
C’est une station aménagée autour de la famille et des loisirs de pleine nature. Bon, dit comme ça, c’est pas une info incroyable pour une station de montagne, mais attends, je t’explique.

Je connaissais Tignes l’hiver, mais j’ai découvert la station en été l’année dernière, pour tester les pistes de VTT de descente de son bike park. C’était mes premières descentes à VTT, alors j’avais besoin de me sentir dans un environnement sécurisé et rassurant.
Ce qui m’a frappée, c’est la façon dont tes déplacements sont canalisés dans la station, sans que tu t’en rendes compte.
C’est très bien fait. Chacun vaque à ses occupations la journée, et tout le monde finit par se retrouver sur cette grande place centrale près du lac.

Je ne te parle pas de ça juste pour te raconter ma vie. Tu verras que ce côté familial, sympa, rassurant, on le retrouve dans la façon de communiquer de la station.

Ça fonctionne parce que c’est naturel.
Ce n’est pas une stratégie de communication artificielle qu’on a plaqué sans tenir compte du terrain.

Tu peux parler aux gens sans avoir quelque chose à vendre tu sais ?

La grosse difficulté des secteurs d’activité à l’arrêt dans le contexte que nous connaissons, c’est de garder une communication active pour maintenir le lien avec son audience, et continuer à faire partie de son environnement.

C’est là qu’entre en jeu mon outil préféré… la newsletter !

La dernière newsletter de l’office de tourisme de Tignes réunit tous les ingrédients pour une newsletter qui fonctionne, c’est-à-dire qui permet d’entretenir des liens durables avec ses abonnés.

Parce que si tu écris des newsletters uniquement quand tu as quelque chose à vendre, arrête tout de suite : tu utilises mal ton temps et tu agaces tes abonnés.
Si tu me suis depuis longtemps, désolée je radote. Mais si tu me découvres par cet article, bienvenue dans mon monde 😊 .

Bon, revenons à cette newsletter. Le message qu’elle passe est clairement : « Hey ! Pense à moi quand tu pourras sortir de chez toi ! ». En d’autres termes : fidélisation.
Et c’est bien fait.

C’est simple, le ton est léger et on ne sent pas qu’on rentre dans un tunnel de vente obscur dont on aura du mal à sortir. Alors, on n’a pas peur de cliquer sur les liens.

Pas de théorie ici, on regarde ça en pratique dans les images juste en-dessous !

Pour les faire défiler, clique sur la flèche de droite. Tu verras, c’est tout simple.
Si tu veux zoomer, c’est possible. Il te suffit de cliquer sur l’image, là où tu veux zoomer. Je te l’ai dit, c’est tout simple!

Et Tignes, si vous passez par ici, on se retrouve en juillet ?

Tu vas aimer le lundi matin !

Je t’envoie chaque lundi des ressources pour voir ce qui t’entoure différemment, déculpabiliser, et créer une communauté autour de ton entreprise. Une communauté bien à toi, mobilisée autour des valeurs qui te sont chères, loin des algorithmes des moteurs de recherche et des réseaux sociaux.

Adresse e-mail non valide